Neuchâtel: une soupe et des échanges pour dire non à la misère

Les associations de défense des chômeurs de Neuchâtel et de La Chaux-de-Fonds se mobilisent ce samedi à l’occasion de la Journée mondiale du refus de la misère.
15 oct. 2020, 19:10
La "soupe au caillou" symbolise le partage et l'ingéniosité de ceux qui n'ont rien.

Pour la cinquième fois, les associations de défense des chômeurs de Neuchâtel et de La Chaux-de-Fonds (ADCN) se mobiliseront ce samedi à l’occasion de la Journée mondiale du refus de la misère.

La «soupe au caillou» sera offerte dans le préau du collège de la Promenade de Neuchâtel (12h-13h). Le programme prévoit également des entretiens croisés au théâtre du Passage (13h30-16h) sur le thème «En amour on ne compte pas! Et pourtant». «Le divorce est la première cause de paupérisation des ménages à Neuchâtel. A contrario, on constate que quand la pauvreté entre par la porte, l’amour s’envole par la fenêtre», illustre l’ADCN. Un accent particulier sera mis sur les conditions de vie des femmes. La journée se conclura avec une visite guidée de l’exposition «C’est certain, seul l’amour sauvera le monde», à la galerie C (16h30).

A lire aussi : Canton de Neuchâtel: les personnes en situation précaire sont riches d'idées pour lutter contre la pauvreté

par Lea Gloor