Neuchâtel: un papy asperge de spray au poivre un ado qui refusait d'enlever ses pieds de la banquette du bus

Un octogénaire a utilisé son spray au poivre contre un ado dans un bus, ce mercredi vers midi, à Neuchâtel. Motif: le jeune homme refusait d'enlever ses pieds de la banquette.
27 sept. 2017, 16:58
L'octogénaire sprayeur risque des poursuites pénales.

On peut être octogénaire et sanguin. Ce mercredi après-midi vers midi, la centrale d'urgence de la police neuchâteloise a été alertée pour une altercation dans un bus des TransN et l'utilisation d'un spray au poivre.

A leur arrivée, les agents ont découvert qu'un habitant de Neuchâtel âgé de 84 ans avait aspergé un jeune homme de 17 ans, également domicilié dans la région, avec son spray au poivre. L'octogénaire a expliqué aux policiers que le jeune homme refusait d'enlever ses pieds de la banquette.

Poursuites pénales

Les TransN ont dû immobiliser le véhicule à la rue de la Dîme. La douzaine de passagers a pu quitter le véhicule avant l'arrivée des agents mais l'adolescent sprayé a été "fortemment incommodé", indique la police. les TransN ont dû retirer provisoirement le véhicule de la circulation pour le nettoyer.

Quant au papy sprayeur, il risque des poursuites pénales, ainsi que de devoir payer les frais de nettoyage et d'immobilisation du véhicule TransN dans le cadre d'une action en responsabilité civile.

 

par Nicolas Heiniger