Neuchâtel: un faux escalier pour faire ralentir les cyclistes

La Ville de Neuchâtel se montre inventive pour inviter les cyclistes à réduire leur vitesse derrière le Bain des dames.
29 oct. 2020, 10:27
L'endroit est à la fois étroit et très fréquenté.

Deux marches d’escalier ont été édifiées au nord du restaurant du Bain des dames, à Neuchâtel (quai Louis-Perrier). Objectif: couper l’élan des cyclistes qui, parfois, passent trop vite à cet endroit.

Mais non… Il y a bien un mini-escalier, mais c’est un trompe-l’œil. Il a été réalisé par le graffeur neuchâtelois Kesh et l’entreprise de peinture Rizzolo, à Hauterive. L’objectif, en revanche, est bien de limiter la vitesse des cyclistes et autres engins de mobilité douce.

Provoquer un réflexe

«Il n’y a pas eu d’accident à notre connaissance, en revanche, nous avons déjà reçu des plaintes», signale Pierre-Olivier Aragno, délégué à la mobilité de la Ville de Neuchâtel. «Nous avons posé des bandes rouges au sol, mais cela s’est avéré insuffisant. Avec ce trompe-l’œil, nous passons donc à une étape suivante, en espérant que nous n’aurons pas besoin de venir à installer une vraie chicane à cet endroit.»

Il ajoute: «Bien sûr, une fois qu’un cycliste sait que c’est un trompe-l’œil, il peut être tenté de ne pas réduire sa vitesse. Mais même dans ce cas, il aura peut-être le réflexe de freiner.»

par Pascal Hofer