Neuchâtel: «On the line – Les Expulsés de l’Amérique» reçoit le Prix Farel

Du 5 au 7 novembre s’est tenu le Festival international de film sur la spiritualité, l’éthique et la religion à Neuchâtel. Le Prix Farel est revenu au long-métrage d’Alex Gohari et Léo Mattei.
08 nov. 2021, 12:35
Photo des lauréats- Prix Farel 2021

Ancré en terres neuchâteloises, le Festival international de film sur la spiritualité, l’éthique et la religion s’est déroulé les 5, 6 et 7 novembre au cinéma Bio. «On the line – Les Expulsés de l’Amérique», d’Alex Gohari et Léo Mattei (France), une histoire de frontières et de familles déchirées, a reçu le Prix Farel du meilleur long-métrage.

Le film donne la parole aux Mexicains expulsés des Etats-Unis, peut-on lire ce dimanche dans un communiqué du Prix Farel, qui prime des œuvres francophones. Des familles bouleversées doivent continuer à vivre privées d’un père, d’une mère ou d’un compagnon.

Les réalisations françaises à l’honneur

Plusieurs autres prix ont été décernés dont trois à des films français. 

Une mention est attribuée au long-métrage, «Le collectionneur», de Pierre Maillard. On y suit un homme, hanté par la Shoah et la déportation de sa famille, qui accumule depuis trente ans des objets antisémites. Dans la catégorie moyens-métrages, le jury récompense «Haut-Karabakh – une terre déchirée» d’Aram Shahbazyan et Jürgen Hansen et «Ouïghours – un peuple en danger», d’Antoine Védeilhé et Angélique Forget. 

La Suisse s’illustre dans les courts-métrages

En ce qui concerne les courts-métrages, le prix est attribué à «Fissure» d’Eli Jean Tahchi (Canada). Sur fond de déclin religieux, ce film témoigne de ce qui traverse l’humain quand un monde s’effondre.

Le jury attribue également une mention au court-métrage «Première Neige» de Germinal Roaux (Suisse). Ce dernier raconte, dans ce projet, son expérience spirituelle vécue, en temps de pandémie, à l’Hospice du Simplon avec la communauté des frères Chanoines. 

Le Festival du Prix Farel a lieu tous les deux ans à Neuchâtel. La prochaine édition se déroulera donc en 2023.

A lire aussi: Des «films intenses» récompensés par le Prix Farel


par Keystone - ATS