Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Neuchâtel: le Fun'ambule, maillon fiable ou maillon faible?

Trop souvent en panne, le Fun'ambule? Le Conseil communal de Neuchâtel a tenté lundi soir de répondre à cette question que se posait le groupe PLR du Conseil général.

24 sept. 2019, 16:35
Le Fun'ambule doit être révisé très régulièrement.

Des «problèmes de fiabilité et de disponibilité gravissimes», c’est le jugement que portait le groupe PLR du Conseil général de Neuchâtel sur le Fun’ambule, dans un postulat déposé en octobre 2010. Ce lundi, soit neuf ans plus tard, le Conseil communal a tenté de rassurer les conseillers généraux quant au bon fonctionnement de ce funiculaire reliant la gare au Jardin anglais.

Concernant les arrêts de fonctionnement, l’exécutif précise que les pannes «ont représenté moins de 2% du temps de fonctionnement annuel théorique seulement». L’an dernier, on dénombrait dix interventions à la suite d’actes malveillants et dix-sept interventions pour des pannes de courtes durées (généralement moins de 30 minutes). En revanche, les règles très strictes édictées par l’Office fédéral des transports (OFT) imposent de nombreuses révisions. En 2018, celles-ci ont entraîné vingt-huit jours d’arrêt d’exploitation.

Le prix de la sécurité

Côté fréquentation, le Fun’ambule a transporté en 2017 et 2018 plus...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias