Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Neuchâtel: la cinéaste Elsa Amiel au cinéma Apollo pour présenter son film «Pearl»

La Franco-Suisse Elsa Amiel a réalisé «Pearl», une fiction bouleversante de sensualité dans le milieu du bodybuilding féminin.

04 mars 2019, 18:25
Le personnage de Léa Pearl est interprété par la Zurichoise Julia Föry.

Fille du mime Jean-Pierre Amiel, née à Paris et formée aux arts de la scène, la cinéaste franco-suisse Elsa Amiel a débuté en tant qu’assistante-réalisatrice de Mathieu Amalric, Bertrand Bonello ou Noémie Lvovsky. Après deux courts-métrages remarqués, dont une plongée dans l’univers de la boxe, elle signe un premier long-métrage qui explore avec sensualité la beauté ambiguë du corps et le sentiment maternel. Entretien.

Concours féminin

Pour réaliser «Pearl», Elsa Amiel s’est immergée dans le milieu particulier du bodybuilding féminin. «J’avais envie de poursuivre mon questionnement sur la représentation du corps, la manière dont on vit lorsque l’identité est le corps» déclare-t-elle.

Après avoir découvert une fascinante exposition de photos de Martin Schoeller sur des bodybuildeuses américaines d’un certain âge, elle a assisté à une compétition dans la banlieue de Zagreb. «C’était un concours féminin de toutes les athlètes du fitness et ma première impression a été assez folle. Dès...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias