Réservé aux abonnés

Neuchâtel: des hirondelles fauchées par le froid en pleine migration

Une Neuchâteloise a découvert, lundi, une vingtaine d’hirondelles mortes devant chez elle. En cause, la vague de froid survenue ce week-end.
30 sept. 2020, 15:57
L'hirondelle de fenêtre a besoin d'insectes pour avoir l'énergie nécessaire à la migration (image d'illustration).

C’est un bien triste spectacle qu’a découvert lundi, juste devant chez elle, une habitante du centre-ville de Neuchâtel. Une vingtaine d’hirondelles de fenêtre, toutes mortes dans la cour. Cette lectrice a appelé le Service cantonal de la faune, des forêts et de la nature, qui est venu enlever les oiseaux. Avant l’arrivée des spécialistes, elle a filmé la scène.

«La vague de froid qui est arrivée subitement a affaibli les hirondelles», explique François Turrian, directeur romand de ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois