Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Neuchâtel: des ados présentent leur film sur grand écran

«La maison des Senders» était diffusé pour la première fois sur grand écran samedi soir. Réalisé par des jeunes tout juste sortis du collège des Terreaux, à Neuchâtel, le thriller a suscité prises de conscience et vocations.

13 sept. 2020, 19:29
Toute l'équipe était présente pour la première de «La maison des Senders».

Après une demi-heure de sursauts, de commentaires chuchotés et de rires, les lumières de la salle du cinéma des Arcades, à Neuchâtel, se rallument sous un tonnerre d’applaudissements. Sur scène, l’équipe de «La maison des Senders» se prépare à répondre aux questions des 300 personnes venues découvrir le thriller.

Le réalisateur et la réalisatrice ainsi que toute l’équipe technique ayant tour à tour endossé différents rôles (scénariste, son, lumières, perchiste, cameraman et camerawoman, costumes, maquillage) ont moins de 18 ans. Seule exception: Marie Geiser, la monteuse, qui est, elle, professionnelle. Mais toutes et tous répondent aux questions avec l’assurance de spécialistes.

Un projet qui fait rêver

«Certaines personnes ne pensaient pas qu’on y arriverait», confie Amandine Moreau, coréalisatrice du film, alors que la foule se déplace en direction du jardin dans lequel prend place l’apéritif qui succède à cette première. «Même les personnes qui nous soutenaient appréciaient notre créativité et...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias