Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Supprimer les retenues de la Rasse?

Une étude prône l’élimination des obstacles sur le Doubs qui, en particulier, empêchent les poissons de le remonter. A côté du Theusseret dans le Jura, un cas neuchâtelois.

15 mars 2017, 01:21
L'automne a Maison-Monsieur au bord du Doubs. Au fond la maison des sonneurs


LA CHAUX-DE-FONDS 20 OCT 2011
PHOTO: CHRISTIAN GALLEY DOUBS

«Passez-moi l’expression, mais on a un peu tendance à vouloir noyer le poisson. Très peu de gens savent que l’on planifie la suppression de retenues le long du Doubs.»

Président de l’association «Sauvons le Theusseret», le Noirmonier Georges Cattin n’a pas seulement à l’esprit cet ancien petit barrage en amont de Goumois à la hauteur de Saignelégier. Il veut avertir ses voisins neuchâtelois que deux autres de ces retenues historiques sont menacées à la Rasse, à quelques encablures de Biaufond.

Pour le Theusseret, le couperet devait tomber cette année, quoiqu’on évoque plutôt maintenant 2019 et des études complémentaires, rapporte-t-il. Reflet d’une réflexion franco-suisse, sa démolition, ou arasement (abaissement), suit le cours d’une volonté politique européenne d’amélioration de la qualité des cours d’eau, en supprimant les obstacles construits sur l’eau qui n’ont plus de raison d’être. En particulier pour permettre aux poissons de remonter les rivières pour frayer.

La truite et...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias