Votre publicité ici avec IMPACT_medias

L?eau sous toutes ses coutures

17 juin 2008, 12:00

L'important liquide qu'est l'eau crée parfois des remous à Valangin, selon le quartier dans lequel on habite. Bourg ou collines, est-elle partout la même, souffre-t-elle d'éléments dangereux pour la santé, est-elle consommable?

En respectant l'ordonnance sur les denrées alimentaires, la commune informe annuellement ses habitants sur la qualité du liquide distribué, d'autant plus que le village, situé en fond de vallée, est riche en eau qui sourd de nombreux endroits. La localité est alimentée par deux sources principales, le pompage du Sorgereux qui alimente la majeure partie de Valangin et les sources des Huitains, en face du château, qui servent essentiellement au Bourg. Le hameau de la Borcarderie dépend de sources privées et non contrôlées par la commune et les fontaines du village sont alimentées par des sources situées souvent en forêt et non contrôlées systématiquement, d'où leur qualité douteuse.

Les eaux du Sorgereux et des Huitains sont désinfectées par une installation à rayons ultraviolets et leur qualité bactériologique est bonne. La teneur en nitrates est en constante amélioration et reste en dessous des valeurs-limites de 40 mg par litre, soit une moyenne de 33 mg /l pour les eaux du Sorgereux et de 23,5 pour celles des Huitains. La dureté du liquide, teneur en calcium et en en magnésium, est jugée «assez dure «. Ces eaux ne représentent donc aucun danger pour la population et sont potables. / amo

Votre publicité ici avec IMPACT_medias