Réservé aux abonnés

Une fusion à débloquer à l'ouest

Une réunion de citoyens laisse bien des questions ouvertes.
07 août 2015, 13:32
data_art_7920094.jpg

Trois ans après un sondage montrant qu'une majorité de la population de la Béroche était favorable à une fusion des communes, la voie reste encombrée: "Qu'est-ce qu'on peut faire pour débloquer la situation?" Lors de l'assemblée générale de l'Association de citoyens de la Béroche (ACB) qui s'est tenue mercredi soir à Saint-Aubin, aucune réponse claire n'aura été donnée à cette question posée par Nathalie Kocherhans. Ayant "du mal à digérer" la position de Gorgier et démotivée, celle-ci a présenté sa démission du comité de l'ACB. Aussi pour " des raisons professionnelles ", a-t-elle dit.

P...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois