Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Toute la circulation en question

Canaliser, sécuriser, modérer. Les élus auront à se préoccuper, jeudi soir, des problèmes de trafic que rencontre la localité, non seulement en son coeur mais aussi dans ses quartiers Long de 20 pages, sans compter les plans en annexe, un rapport complet d'information relatif à la stratégie globale de circulation des véhicules dans le village de Peseux sera présenté, jeudi soir, au Conseil général qui tiendra séance à 19h30.

31 oct. 2006, 12:00

Après avoir procédé à huit nominations au sein de commissions et syndicats intercommunaux divers, les élus devront débattre des propositions d'aménagements routiers que leur soumettra l'exécutif. Dans les grandes lignes, ce dernier déclinera son projet en trois composantes: canalisation, modération et sécurisation. Le Conseil communal ne cache pas, dans son rapport, que ce concept global de gestion du trafic «peut être assimilé à une petite révolution par rapport au mode de gestion actuel». A titre d'exemple, la composante canalisation consistera notamment à éviter le trafic étranger aux quartiers d'habitation, à mettre en place des restrictions de circulation ou à desservir directement les différentes zones d'affectation de la localité (la zone commerciale en particulier). Côté sécurité, il s'agira surtout d'instaurer une zone 30 km/h, voire une zone de rencontre, dans un rayon de 300 mètres autour de l'école. Quant aux modérations de trafic, elles se feront par secteurs en découpant le village en trois (bas, centre et haut du village).

Améliorer le téléréseau

La partie la plus complexe à aménager sera évidemment le coeur de la localité. Raison pour laquelle, la mise en oeuvre sera prioritaire dans ce secteur. Au cours de la même séance, le Conseil général devra également se pencher sur une demande de crédit de 200.000 francs. Elle concerne la création d'une nouvelle répartition des zones du téléréseau, ainsi que la création de quatre zones de plus. / flv

Votre publicité ici avec IMPACT_medias