Point de vue de Michele Barone sur la 5G: «Sérieusement, qui souhaiterait revenir en arrière?»

«On le dit rarement, mais en réalité, la 5G est source d’opportunités pour notre société», relève Michele Barone, conseiller général de Peseux et ancien vice-président des Jeunes PLR suisses.
26 oct. 2020, 14:00
«Chaque avancée technologique a son lot de craintes, mais les avantages font pencher la balance vers une poursuite du développement technique», estime Michele Barone à propos de la 5G.

De nombreuses légendes circulent autour de la 5G. Les complotistes ne manquent pas une occasion pour occuper la scène et surfer sur la vague, quitte à mêler les sujets. Certains vont jusqu’à dire que la 5G propage le Covid-19. Difficile de se faire une idée concrète sur le sujet au milieu des nombreuses infox, même parmi les plus farfelues. Pourtant, elles ont malheureusement réussi à faire de l’ombre et à entacher cette technologie prometteuse.

On le dit rarement, mais en réalité, la 5G est source d’opportunités pour notre société. Elle ne permet pas seulement de télécharger plus rapidement les données sur votre smartphone. Cela va bien au-delà. Dans le domaine de l’énergie, par exemple, l’échange de données automatique entre les stations de mesure météorologique et les bâtiments permettra de réguler et de diminuer la consommation d’énergie.

Notre réseau connaît des faiblesses et doit donc être renforcé

Plus récemment, au plus fort de la pandémie, nous avons pris conscience de la nécessité de disposer d’un réseau fiable afin de continuer à travailler et à assurer des prestations de service à distance, depuis chez soi. Pourtant, notre réseau a été poussé jusqu’à sa limite. Il connaît des faiblesses et doit donc être renforcé.

La technologie 5G sera la solution à de nombreux problèmes et ouvrira de nouvelles perspectives. Chaque avancée technologique a son lot de craintes, mais les avantages font pencher la balance vers une poursuite du développement technique. Sérieusement, qui souhaiterait revenir en arrière?

Neuchâtel en bénéficiera également en tant que pôle d’innovation. Au contraire, en nous montrant hostiles au développement, nous perdons en crédibilité et mettons en péril notre industrie et nos emplois.