Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Peseux veut déplacer ses livres rue du Temple

Le Conseil communal de Peseux estime que les locaux actuels du guichet social régional de la Côte sont trop exigus. Il proposera donc ce soir, lors de la séance du Conseil général, de transférer la bibliothèque communale à la rue du Temple 1a et de recentrer les locaux de l'aide sociale au sein de la Maison de commune. Coût de l'opération: 347 000 francs.

17 juin 2010, 10:55

«Nous rencontrons un problème d'organisation des locaux des services administratifs», explique Pascal Bartl, président du Conseil communal de Peseux, en charge des bâtiments. «Nos services sont éclatés en quatre endroits, ce qui est désagréable.»

L'exécutif subiéreux veut rationaliser l'occupation des locaux de l'administration, en intégrant le Guichet social régional de la Côte dans les murs de la Maison de commune. Le guichet social est actuellement partagé entre Corcelles et Peseux. Un crédit de 347 000 francs est demandé pour transférer la bibliothèque communale, située actuellement à l'intérieur de la Maison de commune, à la rue du Temple 1a. Inoccupé depuis une année, ce bâtiment pourrait donc être réaménagé.

«Les assistants sociaux attendent ce changement depuis longtemps. Ils doivent se déplacer entre leurs locaux de Corcelles et de Peseux avec leur pile de dossiers», indique Jacqueline Zosso, conseillère communale préposée aux services sociaux. «Avec la crise, les dossiers de demande d'aide sociale ont considérablement augmenté. Les locaux actuels ne sont plus adaptés.»

Au-delà de la question de la réorganisation des services, le Conseil communal est persuadé que la nouvelle localisation de la bibliothèque offrira de nombreux avantages à la population. «C'est une bonne solution», juge Erica Di Nicola, conseillère communale, responsable du domaine culturel. «Le déménagement permettrait de profiter d'un environnement plus spacieux et plus chaleureux, notamment avec des fauteuils pour lire des revues.»

Sur les six cents lecteurs recensés, les principaux utilisateurs de la bibliothèque sont des personnes âgées. Du coup, ces personnes verraient leurs habitudes changer. «L'emplacement à la rue du Temple 1a est éloigné des gens, même si nous gagnons en surface», souligne le bibliothécaire Dominique Wegmann. «Nous sommes mis devant le fait accompli par le Conseil communal. Nous avons été informés une fois le projet bien emmanché.»

Si le projet est accepté, l'exécutif aura la tâche d'entreprendre une étude pour le réaménagement des locaux de la Maison de commune. /MMA

Votre publicité ici avec IMPACT_medias