Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Menottée sans trouver la clé

Frayeur au musée, adjudant appelé en renfort.

16 avr. 2012, 08:01
data_art_5930138

C'est une grosse frayeur qu'a connu, mercredi dernier, la conservatrice du Musée militaire de Colombier, Hélène Mock. Venue du canton de Vaud, Charlotte, âgée de 10 ans, visitait l'exposition "Hip!, Hop! Hô! police!", de Plonk et Replonk, avec ses grands-parents, anciens habitants de Peseux, et sa soeur de 13 ans, Annaelle.

Plaisantin, le grand-père s'est saisi de l'une des paires de menottes présentées dans l'exposition, soit celle munie d'une double sécurité, puisqu'accrochée à un os de rhinocéros (photo). Il les a ensuite passées aux poignets de Charlotte. Mais, oh stupeur, lorsqu'il a voulu les enlever la conservatrice des lieux lui a annoncé ne pas être en possession de la clé permettant de les ôter.

Après avoir vainement tenté de joindre par téléphone Plonk et Replonk pour savoir où se trouvait la clé, Hélène Mock a dû faire appel à Laurent Berton, adjudant oeuvrant dans l'enceinte du château, qui est allé chercher un passe-partout auprès de l'Ecole régionale d'adjudants de police (Erap), ayant également ses quartiers dans l'antique bâtisse de Colombier, pour pouvoir délivrer Charlotte de ses menottes et du gros os peu ragoûtant les consolidant. Les futurs jeunes et moins jeunes visiteurs de l'exposition temporaire, ouverte jusqu'à fin décembre, sont donc priés de ne plus vérifier si les objets présentés sont conformes. Les menottes, en tout cas, fonctionnent! FLV

Votre publicité ici avec IMPACT_medias