Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Le ski de randonnée a gagné le cœur des Neuchâtelois

Chaque année, de plus en plus de Neuchâtelois se mettent au ski de randonnée. Premier d’une série en trois épisodes: comment expliquer le succès de ce sport? Un guide de montagne de la région analyse le phénomène.

06 janv. 2021, 21:16
Les sorties en pleine nature en hiver possèdent un charme bucolique. Cependant, il est important de garder en tête quelques éléments de sécurité.

Cet appel de la liberté, loin des remontées mécaniques prises d’assaut. Respirer l’air pur de la montagne, loin de tout… C’est ça, ce qu’on appelle le ski de randonnée, «ski de rando» ou encore peau de phoque. Oui, mais pas que. Car si dévaler des pentes immaculées de poudre fait rêver toujours plus de monde, la prudence est elle aussi de mise.

Mais au juste, de quoi parle-t-on exactement? De skis, quelque peu différents par rapport aux skis alpins classiques, auxquels on ajoute une peau sous la semelle afin de pouvoir ascensionner une montagne, une colline ou encore une butte. Une fois au sommet, ou quand on en a envie, il suffit d’enlever ladite peau pour se laisser glisser jusqu’au point de départ.

Le deuxième épisode: Comment (bien) choisir son matériel de ski de randonnée

Le sport séduit: le nombre de pratiquants et les ventes de matériel lié à sa...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias