Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

"J'ai dû serrer les boulons"

Gabriel Bader va quitter la présidence du Conseil synodal

05 déc. 2012, 00:01
data_art_6625111.jpg

Gabriel Bader, pourquoi quitter la présidence du Conseil synodal avant le terme de votre mandat?

Il y a un faisceau de raisons qui s'entrecoupent de façon assez heureuse. Mon contrat n'est pas renouvelable en 2015, la présidence étant limitée à deux législatures. Je dois donc anticiper. J'aurai 49 ans l'an prochain, il me faut donc être attentif à la manière de poursuivre mon parcours professionnel. Du point de vue de l'institution, nous sommes dans une phase qui me paraît favorable. Nous avons eu des temps très difficiles au début de mon mandat. Nous étions quasiment dans une situation de faillite. Nous avons dû prendre des mesures urgentes pour redresser les finances, mais surtout pour reconsidérer la place de l'Eglise dans la société. Pour moi, la période est donc assez propice parce que nous sommes parvenus à une phase de stabilité. Par rapport à cela, j'ai le sentiment que l'institution a...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias