Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Des écoliers initiés aux instruments

29 avr. 2010, 10:51

Découvrir les différents instruments de musique et savoir comment chacun d'entre eux fonctionne. C'est l'objectif principal de la quinzaine de découverte du Conservatoire de musique de Neuchâtel, destinée aux élèves.

Depuis lundi dernier, les élèves de première et deuxième des écoles primaires des districts de Neuchâtel et de Boudry défilent dans les locaux du Conservatoire. Au total, ils seront 2000 à bénéficier des séances decouverte qui prendront fin demain.

«C'est important que les enfants aient une bonne approche de la musique à cet âge. La musique fait partie du cursus scolaire. Tôt ou tard ils doivent passer par cette étape», indique Luc Aeschlimann, délégué à l'éducation musicale pour le canton. C'est à ce dernier que revient la mission d'organiser ces visites.

Hier matin, huit groupes d'élèves venant de classes et d'écoles différentes ont profité des explications des professeurs de musique du Conservatoire. Parmi ces groupes, figurait une classe de deuxième du collège des Guches, de Peseux. Ils sont une vingtaine d'écoliers. Tout contents d'être là. Et de ne surtout pas être en classe pour certains.

La première étape de la visite les mène dans une salle où sont exposés les instruments de percussions. Outre les populaires tambours, tam-tam et batteries, les élèves se laissent fasciner par d'autres instruments tels que le vibraphone, le marimba ou même les gongs chinois. A la fin de la séance, Naïm ne cache pas sa préférence pour la batterie. «J'aime trop la batterie. Pendant la Fête des vendanges j'ai vu des gens qui en jouaient. J'aimerais bien en faire de même.»

Après les percussions, place aux instruments à vent. Mais là, les enfants se montrent moins enthousiastes. La séance prend fin avec les instruments à cordes: violon, violoncelle et piano. «Avec quoi est fait ce violon selon vous? C'est quelque chose qu'on coupe souvent les 24 décembre», demande un professeur. «Une bûche», répond Pamela.

Réponse qui est bien entendu suivie par un grand fou rire dans l'auditorium... /asm

Votre publicité ici avec IMPACT_medias