Neuchâtel: un tablier pour la statue de Pury

Les Jeunes socialistes neuchâtelois ont plaidé pour l’égalité entre les femmes et les hommes, ce vendredi à Neuchâtel, en affublant symboliquement la statue de David de Pury d’un tablier.

08 mars 2019, 19:17
L'opération tablier n'a pas épargné David de Pury à Neuchâtel.

«Le travail ménager, c’est aussi du travail.» Ce vendredi, à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, les Jeunes socialistes neuchâtelois n’ont pas fait porter le chapeau (quoique…), mais un tablier rouge à la statue de David de Pury, sur la place du même nom à Neuchâtel.

Sans équivoque

Avec un message sans équivoque: «Aujourd’hui encore, les femmes s’occupent seules des tâches ménagères dans 70% des couples. Une situation intolérable», grondent-ils. «D’autant que cela va de pair avec d’autres inégalités» salariales, professionnelles et sociales, et que ces tâches «ne sont ni rémunérées, ni reconnues comme un véritable travail».

Ils regrettent que les femmes du canton «ne bénéficient pas de la même reconnaissance» que David de Pury, honoré par la Ville de Neuchâtel depuis que ce dernier lui a légué sa fortune, «par ailleurs d’origine plus que douteuse».

Le Fritz aussi

Nous défendons «le droit à l’égalité salariale, ainsi qu’une meilleure répartition des rôles dans la société, les postes à responsabilité et le secteur privé», ajoutent les Jeunes socialistes neuchâtelois dans un communiqué.

Des actions similaires sur des statues symboliques ont été menées ailleurs en Suisse romande. Dans le canton du Jura, c’est une réplique du Fritz des Rangiers qui a été vêtue d’un tablier à Cornol.