Réservé aux abonnés

Neuchâtel: il a inventé son agression à la croix gammée

Le jeune homme qui affirmait s’être fait scarifier une croix gammée sur la joue par de jeunes néonazis à Neuchâtel a tout inventé. Sa plainte est classée tandis que la justice, induite en erreur, se retourne contre lui.
20 mai 2022, 08:38
Nathan* avait posté une photo de sa prétendue agression sur les réseaux sociaux.

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois