Le Corps de musique prépare son 150e

Le Corps de musique de Saint-Imier se prépare activement à célébrer son siècle et demi d'existence. Une manifestation qui n'empêche pas la société de connaître quelques soucis financiers. C'est - entre autres - ce qu'ont appris les 19 membres qui ont pris part à l'assemblée générale de la société, samedi soir à l'hôtel de l'Erguël. Dix-sept jeunes musiciens ont été acceptés comme membres.

30 janv. 2006, 12:00

Dans son rapport, le président René Ruchat a relevé les activités habituelles qui ont occupé la société en 2005. Malgré un résultat négatif de l'exercice 2005, dû en grande partie au concept de formation, il a souligné l'importance de l'instruction de jeunes musiciens pour l'avenir. Il a incité les plus anciens à se mobiliser pour soutenir cette jeunesse. Une relève qui s'est distinguée lors des deux concerts de la société et qui comptera dans ses rangs 23 membres dès le mois prochain.

Yvan Tschopp, directeur, a insisté lui aussi sur l'importance de donner un bon exemple à la jeunesse. Malgré ses craintes, 2005 fut une bonne année musicale pour la société, qui n'a pas cédé à la pression de la mise sur pied du 150e anniversaire en bradant ses prestations, mais qui au contraire s'est engagée à fond.

La fête du 28 au 30 avril

Dans un domaine plus pratique, la situation financière du Corps de musique inspire quelques craintes aux membres. En effet, l'exercice précédent s'est soldé avec un bénéfice de 16.242 francs, grâce essentiellement à un héritage. Mais sans cette manne providentielle, la société aurait vu son résultat plonger dans les chiffres rouges - le budget 2006 prévoit un déficit de 26.300 francs. Cette somme ne comprend toutefois pas le résultat de la Fête nationale et du 150e anniversaire. Au niveau du comité, il a été réélu en bloc, tout comme la commission musicale et celle de récréation. Le programme du 150e anniversaire a aussi été dévoilé avec une planification très ambitieuse.

Le week-end des 28, 29 et 30 avril, la population imérienne pourra profiter de diverses manifestations avec, notamment, le «Kiosque à musiques», des concerts et un banquet. Le 4 juin, un concert de l'aube, à Mont-Soleil, sera mis sur pied, alors que le 28 octobre sera consacré à un «Aqua-concert». La clôture de cette année de liesse se fera à la collégiale, avec un concert qui réunira le Corps de musique et le choeur de l'école primaire de Saint-Imier. / CAZ-Journal du Jura