Réservé aux abonnés

La justice neuchâteloise se cherche de nouveaux locaux

Au lendemain de l’échec en votation populaire du projet de nouvel hôtel judiciaire (Nhoj) à La Chaux-de-Fonds, la question se pose de savoir ce qu’il adviendra des huit sites disséminés dans le canton et qui devaient se concentrer dans le quartier Le Corbusier.
25 sept. 2017, 18:06 / Màj. le 25 sept. 2017 à 19:00
Le Conseiller d'Etat neuchâtelois Alain Ribaux dans son bureau.

Le monde judiciaire attend désormais un nouveau projet du Conseil d’Etat, nous expliquait dimanche après-midi le procureur général Pierre Aubert. 

Mais quelle voie pourrait prendre ce projet? Un seul site, mais moins cher? Deux sites, un à Neuchâtel, un à La Chaux-de-Fonds? Et le Ministère public? A moins que l’on "bricole" les sites actuels?

Les premières pistes de réflexion d’Alain Ribaux, le chef du Département de la justice, de la sécurité et de la culture.

Un...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois