Votre publicité ici avec IMPACT_medias

La chapelle pourra être vendue

07 déc. 2010, 11:03

Par 131 voix contre 21, les paroissiens réformés de Neuchâtel ont accepté, dimanche, de remettre le sort de la chapelle des Charmettes entre les mains du Conseil synodal de l'Eglise réformée évangélique du canton de Neuchâtel (Eren). Ce lieu de culte devrait être vendu à la Ville qui songe à y installer un lieu d'accueil parascolaire (notre édition du 30 novembre).

Le vote s'est déroulé à bulletins secrets simultanément à la collégiale et au temple du Bas. «Le même texte a été lu aux deux endroits», précise Catherine Bosshard, présidente du Conseil paroissial de Neuchâtel.

Les paroissiens se sont engagés à ne plus utiliser la chapelle des Charmettes dès le 31 décembre. Si le Conseil paroissial sera associé aux démarches futures, il appartiendra au seul Conseil synodal de mener des tractations avec la Ville. Pour l'heure, Catherine Bosshard a d'autres préoccupations. «Il s'agira de vider les lieux et de restituer chaque objet à son propriétaire. Ce ne sera pas facile!»

Conseiller communal en charge de la jeunesse, Daniel Perdrizat se dit «satisfait et soulagé» de ce vote. «Je craignais que la décision de Philip Morris International (réd: de ne plus payer d'impôts ecclésiastiques) n'influe sur la votation des paroissiens. Ce ne fut pas le cas, tant mieux. Nous pouvons ainsi aller de l'avant, même s'il est trop tôt pour dire de quelle manière.» /flv

Votre publicité ici avec IMPACT_medias