Réservé aux abonnés

Des investisseurs extérieurs au canton à la rescousse des homes neuchâtelois

Les EMS neuchâtelois sont sous pression. Deux patrons nous expliquent pourquoi ils ont vendu ou trouvé un financement en dehors du canton.

21 nov. 2019, 18:12
Les EMS neuchâtelois intéressent des investisseurs au-delà des frontières cantonales.

Diriger un home n’est pas de tout repos dans le canton de Neuchâtel. Certains préfèrent donc vendre leur affaire ou réunir leurs forces. Et de grands investisseurs de l’extérieur ont flairé la bonne affaire…

Ils ont pour nom Tertianum, Patrimonium ou encore Senevita. Ces groupes alémaniques, en mains françaises pour le dernier, sont des géants sur le marché du logement et des soins aux personnes âgées. Le premier semble particulièrement actif dans la r&ea...