Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Thomas Perret de retour dans les vignes

Il quitte son travail d'archiviste à Saint-Imier.

17 nov. 2012, 00:01
data_art_6571700.jpg

Aux manettes depuis 2006 du Centre jurassien d'archives et de recherches économiques (Cejare), basé à Saint-Imier (BE), Thomas Perret vient de changer de direction. Cet enfant de Corcelles-Cormondrèche, âgé de 38 ans et historien de formation, a décidé de laisser les archives au placard et de donner un goût fruité à sa carrière professionnelle.

"Je retourne à la tradition familiale, à savoir la viticulture" , confie celui qui, depuis le 1er novembre, oeuvre à nouveau au domaine des Lerins, à Cormondrèche, propriété de ses parents. "En gros, je travaille à 50% dans le vignoble et pour le reste, je gère mes dossiers de conseiller communal et je m'occupe de mes deux enfants." C'est que la famille Perret est férue de politique, mais nullement partisane. Lors des élections de mai dernier, Thomas Perret, le popiste, a succédé à son père Blaise, socialiste, à l'exécutif de la commune. Son épouse Carine, socialiste,...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias