Réservé aux abonnés

Petits graffeurs et sous-voie arc-en-ciel

Le graffeur Kesh et les jeunes du Chaudron magique à la bombe.

18 avr. 2015, 00:01
data_art_9039483.jpg

M atthieu Henguely

"Et moi? Je fais quoi?" , questionne un petit gars caché derrière un masque à poussière. Face à lui, le graffeur Kesh s'interrompt un instant, regarde le mur devant lui et trace une forme. "Tu peux remplir ça avec du bleu" , dit-il, tandis que le garçonnet empoigne à deux mains une bombe de peinture et s'exécute aussitôt.

Depuis le début de la semaine, les enfants fréquentant la structure d'accueil parascolaire du Chaudron magique, à Corcelles-Cormondrèche, repeignent le sous-voie proche du collège des Safrières. Par groupes de cinq à sept, ce sont au total une cinquantain...