Neuchâtel: un premier samedi sans bus à la rue du Seyon

Ce samedi 2 mars, les Neuchâtelois pouvaient flâner le nez en l'air à la rue du Seyon: la ligne 101 était déviée du côté des Terreaux et de l'Ecluse, pour laisser le champ libre aux piétons. L'expérience sera reconduite tous les samedis jusqu'à la fin de l'année, avant d'en tirer un premier bilan.

02 mars 2019, 17:47
Les samedis sans bus à la rue du Seyon sont lancés!

Certains diront qu’il était temps! Alors que Neuchâtel fête les 40 ans de sa zone piétonne cette année, la Ville a lancé le projet d’une rue du Seyon sans bus ce samedi 2 mars. Une mesure qui sera reconduite chaque samedi jusqu’à la fin de l’année, avant d’en tirer un premier bilan. Concrètement, la ligne 101 reliant Marin à Cormondrèche contourne la rue du Seyon en passant par la rue Saint-Honoré, puis par celle de l’Ecluse. Seul l’arrêt Croix-du-Marché n’est plus desservi, dans les deux sens, de 7h à 20h.

Davantage d’animation

Une bouffée d’air frais pour les passants, qui reprennent leurs droits de la place Pury jusqu’au parking du Seyon. «C’est plus sympa pour les enfants, on n’a plus besoin de faire autant attention dans la rue», fait remarquer Sandrine, une maman. «Ah, on en parlait justement! C’est méga cool comme mesure», s’enthousiasme Isalyne. Mais elle et son amie Gwenaëlle en attendent davantage. «Pour l’instant, on ne remarque pas vraiment la différence, on se réjouit qu’il y ait plus d’animation dans la rue.»

La plupart des commerçants attendaient le Seyon sans bus avec impatience. «Maintenant, il faut nous laisser le temps de nous approprier la rue», souligne-t-on chez Bijoux Concept. «Mais déjà aujourd’hui, on remarque une différence dans l’attitude des passants, qui sont plus décontractés!» En tout cas pour ceux qui étaient au courant.

Samedi, il n’était pas rare d’apercevoir des usagers patienter vainement devant les arrêts Croix-du-Marché et Place Pury (déplacés). Au-delà des grilles horaires modifiées et de deux banderoles annonçant la piétonnisation de la rue (photo), aucun signalement spécifique n’avait effectivement été mis en place aux arrêts mentionnés.