Marc Lauenstein en bronze et en argent

14 avr. 2008, 12:00

Marc Lauenstein a ramené deux médailles des championnats de Suisse à Hüttwillen, en Thurgovie. Le coureur de Cormondrèche s'est classé troisième samedi sur la moyenne distance et deuxième hier sur la longue. Le Valanginois Baptiste Rollier, son compère du cadre national A, a pour sa part respectivement terminé quatrième et septième.

Même si la sélection officielle ne sera connue qu'aujourd'hui, les deux Neuchâtelois seront du voyage à Riga lors des Européens, du 26 mai au 1er juin.

«Je suis satisfait de mes deux courses, celle de samedi - en dépit d'un rang moins bon - étant meilleure que celle de dimanche», livrait Marc Lauenstein. «En distance moyenne, c'est toujours très serré. J'ai perdu 10 et 15 secondes à deux postes, sans vraiment m'en rendre compte. L'argent était possible, mais pas l'or!» Hier, cet argent fuyant est devenu réalité. «Je perds 1'07'' sur 1h18' de course. Ce n'est pas rien... mais ce n'est pas énorme non plus», soufflait le Neuchâtelois. «Le niveau s'est beaucoup élevé en Suisse. Il y a quelques années, j'aurais pu gagner facilement... Mais on n'est qu'en avril et ces résultats sont vraiment réjouissants. Normalement, je ne suis pas en grande forme à cette époque de l'année!»

Même sans médaille autour du cou, Baptiste Rollier était un orienteur heureux. «Je suis content de mes courses, ainsi que des résultats, qui correspondent globalement à mes performances», lançait le Valanginois, désormais établi en Norvège. «Techniquement, c'était bon, tout comme du point de vue de la préparation mentale. Physiquement, en revanche, ce n'était pas encore ça. J'ai été un peu malade ces derniers jours et je ne suis pas encore au top. Cela viendra avec l'entraînement. Ces premières échéances de la saison nous offraient une première possibilité de se comparer aux autres, et j'ai pu voir que ça ne jouait pas trop mal! D'autant qu'il me reste maintenant plusieurs semaines pour peaufiner ma condition et arriver en forme aux Européens.»

C'est dit, les deux Neuchâtelois y seront. Même si la sélection officielle ne tombera qu'aujourd'hui. «Cela m'étonnerait énormément que je n'y sois pas», rigolait Baptiste Rollier. Marc Lauenstein, lui, ne zigzaguait pas entre les buissons: «On y sera tous les deux!»

Les entraîneurs nationaux devaient décider hier soir combien d'athlètes (entre six et huit) seraient sélectionnés chez les garçons, sachant qu'il y a six places par pays dans les quatre disciplines (sprint, moyenne et longue distance, relais). «Mais ce ne serait pas forcément malin que tout le monde fasse toutes les disciplines», résumait Marc Lauenstein. «Il faudra décider qui fera quoi, et ça, c'est le job des entraîneurs!»

Verdict aujourd'hui, donc.

Hüttwilen (TG). Championnats de Suisse. Hier. Longue distance. Messieurs élites (16 km, 460 m de dénivellation, 24 postes: 1. Hubman (Eschikon TG) 1h16?48. 2. Lauenstein (Cormondrèche) à 1?07??. 3. Merz (Beinwil am See) à 2?00??. 4. Koch (Eptingen) à 3?18??. 5. Schneider (Wil SG) et Rüedlinger (Bülach) 3?43??. 7. Rollier (Valangin) à 4?00??. Dames élites (10,3 km, 265 m, 17 p): 1. Stalder (Malters) 1h01?10??. 2. Brodman (Riehen) à 2?06??. 3. König-Salmi (Finlande) à 2?24??. 4. Lüscher (Nänikon) à 3?37??. Samedi. Moyenne distance. Messieurs élites (6,7 km, 230 m, 21 postes): 1. Merz (Beinwil am See) 34?47. 2. Hubmann (Eschlikon TG) à 14??. 3. Lauenstein (Cormondrèche) à 44??. 4. Rollier (Valangin) à 1?50. 5. Schneider (Wil SG) à 2?56. 6. Schuler (Goldau) à 3?18. Dames élites (5,2 km, 135 m, 16 p): 1. Wild (Ennenda) 32?55. 2. Müller (Häfelfingen) à 1??. 3. König (Kuusisto-Finlande) à 1?21. / si