Le 16 mars, nos bibliothèques en feront encore plus

Une vingtaine de bibliothèques neuchâteloises participeront le samedi 16 mars au Samedi des bibliothèques. Une manifestation romande destinée à mieux faire connaître ce troisième lieu de vie, à côté du domicile et du travail.

06 mars 2019, 17:00
Le Bibliobus neuchatelois et ses sept succursales communales participeront au Samedi des bibliothèques le 16 mars.

«Non, les bibliothèques ne sont pas que des dépôts où l’on va emprunter des livres», explique Thierry Châtelain, directeur de la Bibliothèque publique et universitaire (BPU) de Neuchâtel. «Elles jouent un rôle important dans notre société dont elles sont d’ailleurs le reflet en étant multiples, diversifiées et complémentaires.»

Sa collègue Sylvie Béguelin, à la tête de la Bibliothèque de la Ville à La Chaux-de-Fonds renchérit: «On peut les considérer comme le troisième lieu de vie, à côté du domicile et du travail. Elles fournissent des services, des prestations en matière d’informations documentaires. Et ceci pour tous les âges de la vie, des bébés jusqu’aux centenaires.»

«Redonner du lustre»

Soucieux de mettre en valeur leurs compétences, les responsables d’une vingtaine de bibliothèques du canton se sont associés pour participer au Samedi des bibliothèques, une manifestation annuelle créée dans le canton de Vaud il y a sept ans, et qui s’est étendue à travers la Romandie. Elle aura lieu pour la première fois dans le canton de Neuchâtel le 16 mars prochain.

La conseillère communale de Corcelles-Cormondrèche, Anne Kaufmann, est à l’origine de la démarche. Responsable de la culture, elle a vu l’existence de la petite bibliothèque communale menacée. «Nous constatons une volonté politique de couper dans les subventions en faveur de la culture», explique-t-elle. «Il faut redonner du lustre aux missions des bibliothèques, expliquer leur utilité.»

Pour Anne Kaufmann, la population neuchâteloise a bien compris cet enjeu quand elle a refusé, en septembre 2016, à plus de 60%, la suppression de la subvention cantonale de près d’un demi-million de francs au Bibliobus. «Mais il ne faut pas se faire d’illusion», ajoute-t-elle, «d’autres coupes menacent les bibliothèques communales.»

Expériences, ateliers et débats

Le 16 mars prochain, vingt bibliothèques ouvriront donc leurs portes au public sous le thème général «Ramène ta science», pour offrir au public des expériences, des ateliers, des débats, des conférences et des concours.

Participeront à cette journée trois des quatre bibliothèques de l’Université, celles des trois villes du canton, les sept succursales du Bibliobus, plusieurs petites bibliothèques communales, sans oublier les bibliothèques Pestalozzi et Bibliomonde à Neuchâtel, ni celle des jeunes de La Chaux-de-Fonds.