Fasel s'impose et Balsiger réussit un drôle de triplé

L'épreuve nationale du concours du Cudret a vu une victoire valaisanne grâce à Laurent Fasel. Du côté des régionaux, Thomas Balsiger a signé un sacré exploit, se qualifiant pour le tour des gagnants en selle à trois chevaux différents!
02 mai 2009, 09:45

C'est sur un parcours très sélectif que se sont affrontés, hier, quelques-uns des meilleurs cavaliers nationaux. A Corcelles, trois régionaux ont pris part au SI, épreuve phare du concours du Cudret. Ni la Chaux-de-Fonnière Karine Gerber, ni Thierry Gauchat (Lignières) ne sont parvenus à se qualifier pour le tour des gagnants. En revanche, le maître des lieux, Thomas Balsiger, a réussi l'exploit de qualifier ses trois chevaux, Trudo, Steffi Kaf et le jeune Uccello V.

Le parcours ne laissait aucune chance aux novices, pas moins de quatre cavaliers ont connu l'élimination, dont deux pour cause de chutes, et cinq ont abandonné. Pourtant, quatre paires sont parvenues à boucler le parcours sans fautes. L'Argovien Christoph Strobel a tout de même concédé un petit point pour dépassement du temps.

Laurent Fasel, deuxième de la manche qualificative, réalisait un nouveau parcours parfait en barrages. Le Valaisan a profité d'une faute de Mireille Pollien pour s'adjuger le titre, une demi-seconde devant Christian Tardy. «Je n'avais pas fait un classement de la journée» souriait le vainqueur du jour, «c'est le sport, la chance tourne. C'est une bonne surprise pour moi, mon cheval (réd: Aykino) revient de blessure. Je savais qu'il avait de bonnes dispositions et m'a impressionné pour son premier parcours SI de l'année».

Très en forme, plus tôt dans la journée, Thomas Balsiger a confirmé son troisième rang de MII. Le citoyen de Corcelles renonçait à aligner Uccello V au winning-round mais réalisait deux sans fautes avec Trudo et Steffi Kaf pour se classer aux 4e, 6e et 10e positions finales. «Je suis très content» affirmait l'hôte, «je pensais pouvoir qualifier un ou deux chevaux mais pas le jeune (réd: Uccello V). J'ai eu une journée très stressante entre les épreuves et l'organisation mais j'ai pu compter sur une bonne équipe. Je n'aurais rien fait sans eux».

Gilbert Duvanel, fêtait lui aussi le succès de ce premier jour de compétition. «La journée s'est très bien déroulée. Nous avons une bonne participation des Romands mais aussi des Suisses alémaniques et même de certains qui viennent d'assez loin. C'est la preuve que les gens apprécient cette place et ce concours» se félicitait le président de la manifestation.

Laurent Fasel ne tarissait d'ailleurs pas d'éloges au moment de discuter avec les organisateurs: «C'est vraiment un beau concours, avec un parcours bien construit et sélectif. C'est bien organisé et on y est très bien accueilli». /SEG

Concours du Cudret

Epreuve1: MI barême A au chronomètre. 1. Gaëlle Dreyfuss (St-Blaise) «Isah de l'Essert» 0/57''56. 2. Thierry Gauchat (Lignières), «Sir Chatman» 0/57''70. 3. Roger Umnus (Gwatt), «BBA Hombre CH» 0/58''52. 4. Vera Seiler (Pully), «Toulouse du Vert Bois», 0/59''09. 5. Karen Schulteiss (Fenin), «Galantine de la Gentiane CH», 0/59''40.

Epreuve 2: MI en deux phases. 1. Thomas Balsiger (Corcelles NE), «Nevis du Maupas CH» 0/35''81. 2. Marina Emery (Ependes), «Gardenia III», 0/35''97. 3. Thomas Balsiger (Corcelles NE), «Uniki», 0/35''99. 4. Roger Umnus (Gwatt), «Anaconda III», 0/36''74. 5. Karen Schulteiss (Fenin), «Carino V. Forts CH», 0/37''22.

Epreuve 3: MII, Barême A au chronomètre. 1. Mehdi Roessli (Poliez-le-Grand), «Tango X CH», 0/53''18. 2. Thierry Gauchat (Lignières), «Toutes Rose» 0/54''85. 3. Mireille Pollien (Malapalud), «Cadeau de Noël CH», 0/55''18. 4. Marina Emery (Ependes FR), «Medea du Noyer Prats», 0/55''96. 5. Marcel Moser (Schwarzenburg), «Excel CH», 0/57''30.

Epreuve 4: S I, barême A au chrono. 1. Laurent Fasel (Granges VS), «Aykino», 0/44''21. 2. Christian Tardy (Pampigny), «Ballypatrick Lismore», 0/44''71. 3. Christop Strobel (Rothrist), «Neron de la Cense», 3,0/58''18. 4. Thomas Balsiger (Corcelles NE), «Trudo», 4/41''91. 5. Roger Chammas (Lausanne), «Agemka van Overis», 4/43''23.