Réservé aux abonnés

Accès plus compliqué à la propriété

Les nouvelles exigences en matière de fonds propres peuvent décourager de jeunes acheteurs. Mais le marché neuchâtelois résiste bien.

09 avr. 2015, 00:01
data_art_9007690.jpg

Limitation de l'utilisation du 2e pilier, amortissement accéléré exigé, banques plus sévères: les jeunes couples qui souhaitent acquérir un bien immobilier ont aujourd'hui plus de peine à répondre à des exigences accrues en termes de fonds propres. Un phénomène qui se constate aussi dans le canton de Neuchâtel et qui pèse sur le dynamisme du marché. Le Salon de l'immobilier neuchâtelois, qui s'ouvrira le 15 avril aux Patinoires du Littoral (lire ci-contre), confirmera ou infirmera cette tendance. Il permettra en tout cas une mise en relation idéale entre le public et les acteurs de la branche.

...