Serrières déroule et s'installe seul en tête

Dans un derby qui permettait au vainqueur de prendre seul la tête du classement, Serrières s'est imposé (3-0) face à un Neuchâtel Xamax M21 à côté de son sujet. Au-delà de ce match, les deux équipes savent qu'il y a encore du travail malgré leur bon début de saison.

18 oct. 2010, 09:30

«Je tiens à féliciter l'équipe: elle a fait un gros match, en appliquant les consignes à la lettre.» L'entraîneur serriérois Charles Wittl avait de quoi être content à l'issue du derby contre Neuchâtel Xamax M21. Dans une rencontre qui offrait la possibilité au vainqueur de se retrouver seul en tête, les «vert» ont maîtrisé leur sujet pour s'imposer face à une relève xamaxienne bien timide.

«La victoire de Serrières est méritée: nous n'avons rien montré. C'est vraiment loin de ce que l'équipe a réalisé ces dernières semaines», reconnaissait Adrian Ursea, le mentor neuchâtelois en l'absence de Roberto Cattilaz.

Le début de partie laissait pourtant présager un autre dénouement. Les visiteurs commençaient par exercer un bon pressing et cherchaient à construire le jeu. Ils se créaient d'ailleurs la première occasion par Taveira et Morard. Mais Mollard veillait au grain (11e).

Cet avertissement eut le don de réveiller les Serriérois, qui étouffèrent dès lors les «rouge et noir». Les «vert» croyaient être récompensés à la 28e, mais le but de Nicoud était justement annulé pour hors-jeu. Ce n'était que partie remise: Talbi ouvrait le score après un gros travail de Robert (44e). Il récidivait juste après le thé, se jouant de Castella (51e) avant que Greub ne scelle le score en contre (78e).

«Nous avons effectué un bon pressing et marqué à des moments-clés, ce qui a démoralisé l'adversaire», analysait Charles Wittl. Aucun relâchement n'est cependant permis, les expérimentés Serriérois visent cette année encore la promotion. «Nous avons gagné trois points importants. Nous sommes premiers, mais nous n'avons encore rien atteint», recadrait le coach des «verts». Rejoint par Samir Talbi. «Soudée jusqu'au bout, l'équipe a fourni un gros travail. Nous devrons rester lucides jusqu'au terme du championnat pour espérer atteindre notre objectif de promotion.»

Côté xamaxien, Adrian Ursea ne regardait pas le classement. «Nous travaillons sur le moyen-long terme. Ce qui nous intéresse, c'est de faire monter le plus de jeunes possible en première équipe. Cinq d'entre eux sont allés s'entraîner avec elle dernièrement. Une partie de l'objectif est donc déjà atteinte. Ce bon classement constitue une bonne surprise et permet de travailler avec plus de sérénité. L'équipe est jeune: Girardin, Castella ou encore Ndarugemendamwo sont nés en 1993, ils sont là pour progresser.» /THN