Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Remèdes chinois, label suisse

Les préparations certifiées sont rigoureusement étiquetées.

19 mai 2012, 00:01
data_art_6043778.jpg

INFO+

XXXX

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Un certain émoi a accueilli notre article du 9 mai sur des analyses ADN appliquées à des médicaments chinois saisis par les douanes australiennes, révélant des ingrédients problématiques et des étiquetages lacunaires. Des praticiens en médecine chinoise en Suisse et des laboratoires qui exécutent leurs prescriptions ont réagi vivement. Ainsi que des patients: "Plus d'une vingtaine ont débarqué avec l'article sous le bras, inquiets" , déplore Jean-Marc Bresson, dont le cabinet est installé à Bôle.

Inquiétudes qui n'ont pas lieu d'être. La recherche que nous évoquions a la portée limitée que lui donne notre article: l'analyse hi-tech de mélanges en vente libre qui ont éveillé les soupçons de douaniers en Australie. Quinze mélanges suspects, pas un de plus: à cet égard, l'annonce de notre article en Une recelait un "assez souvent" abusif.

Le registre est tout autre avec les préparations certifiées procédant d'une consultation chez un spécialiste...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias