Réservé aux abonnés

Quand la baignade vire au drame

La Police neuchâteloise recense un accident mortel par mois durant la saison chaude. Les précautions de base ne sont pas toujours respectées.
07 août 2015, 15:34
data_art_9250972.jpg

"Le problème en Suisse? Les gens se baignent partout, dans les lacs comme dans les rivières, mais ne connaissent pas la moitié des six règles d'or de la baignade!"

Philipp Binaghi, porte-parole de la Société suisse de sauvetage, dresse un constat tragique: chaque année dans le pays, une cinquantaine de personnes décèdent d'une noyade accidentelle durant l'été. "C'est une moyenne, qui peut fortement varier en fonction de la météo. En 2003, lors de la fameuse canicule, la Suisse avait connu 89 cas de noyades mortelles. L'été dernier, en revanche, alors que la pluie et les températures basses n'...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois