Crédit pour le guichet social régional

09 juin 2009, 04:15

Situés à Colombier, les bureaux du guichet social régional (GSR) de la Basse-Areuse n'ouvriront finalement qu'en octobre et non pas le 1er juillet comme on le pensait l'automne dernier. Il faudra en effet, au préalable, transformer les espaces pressentis en locaux d'administration publique. Dans ce but, le Conseil communal de Colombier demande au Conseil général de lui accorder, jeudi soir, un crédit de 119 000 francs. Faute de place, Colombier ne peut, en effet, inclure le GSR dans les locaux de l'administration communale. Grâce au départ annoncé de deux locataires du même immeuble - une société et un privé habitant juste à côté -, le Conseil communal s'est dit qu'il pourrait installer le GSR non sur deux étages comme initialement imaginé, mais sur un seul.

Les travaux viseront donc à regrouper les deux logements en un seul espace qui intégrera une surface d'accueil, un secrétariat et six bureaux séparés pour les assistants sociaux, «qui doivent assurer des entretiens à caractère confidentiel».

Les transformations supposent la création de nouveaux passages et la pose de nouvelles cloisons. Mais près de la moitié du crédit servira à payer les installations électriques, notamment un système de détection d'incendie, puisque ces locaux seront accessibles au public.

«Le délai d'ouverture du guichet a été déterminé d'entente avec les communes partenaires», relève le conseiller communal Jean Erard, en charge du volet technique du dossier. «Il faut aussi relever que la solution choisie permet d'avoir une surface en adéquation avec l'entrée des communes de la Béroche dans le GSR.» /jmp

Crédit pour le guichet social régional