Auvernier: "Les gens sont surtout venus manger"

Marché de printemps, oldtimers et brocante ne se font pas concurrence. Mais certains artisans restent sur leur faim.

21 avr. 2018, 16:50
Marche de printemps à Auvernier.  Photo : Lucas Vuitel

Le marché de printemps a attiré bien du monde, venu déambuler au centre d’Auvernier les mains nouées dans le dos. Pour les stands de nourriture, l’aventure est un carton. Pour les artisans, la journée est mitigée. «Les gens sont surtout venus manger», regrette l’un d’eux. L’organisateur n’exclut pas de revoir la diversité des stands mais souligne avec raison l’importante affluence.

Oldtimers toujours dans la course

Pour la première fois cette année, le marché n’accueillait pas sur le même site les voitures anciennes, exposées cette fois-ci près du port. La centaine de oldtimers datant d’avant 1980 a toujours son fidèle public, à en juger la foule d’amateurs massée entre les rangées de belles carrosseries.

«Je l’avais dans l’œil»

Ces deux manifestations n’ont pas souffert de la concurrence de la brocante de Neuchâtel (et vice-versa). Les quelque cinquante brocanteurs sont plutôt satisfaits de leurs affaires.

Ce galeriste également: venu chiner la perle rare, il est reparti avec une peinture du Jurassien Jean-François Comment. «Je l’avais dans l’œil depuis vendredi», se félicite-t-il. «J’ai déboursé entre 700 et 1000 francs pour l’avoir! Le cadre est affreux mais ça n’est pas grave, ça se change. Les couleurs de cette peinture sont magnifiques. Vous ne trouvez pas?»