Réservé aux abonnés

Loin du politiquement correct

Un festival met Dario Fo à l’honneur.
06 oct. 2017, 00:17
DATA_ART_11569908

«Il n’y a de révolte que joyeuse.» Ces mots de l’Italien Dario Fo, prix Nobel de littérature, inspirent la Comédie de Serrières (photo Stefano Iori). Au théâtre Tumule, elle propose jusqu’au 15 octobre un festival de monologues de Dario Fo et Franca.

Les spectacles joués sont «Je rentre à la maison» et «La parpaillole souricette», «Le premier miracle de l’enfant Jésus», ainsi que «Lucius et l’âne» et «L’histoire du tigre». A déguster «en ce moment politico-correct-persistant-signé-et-approuvé, de bouches cousues, de langues pendues qui traînent dans les poches». fme - comm

Réservation...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois