Majorité mâle à Lignières

21 janv. 2010, 04:15

Lignières se distingue sur le plan démographique: le 31 décembre 2009, cette commune comptait davantage d'hommes (487) que de femmes (471), indique le recensement annuel de la population.

Inverse de celle qu'on constate d'ordinaire, cette différence entre les deux sexes ne se vérifie pas à tous les niveaux. Le nombre de représentants des deux sexes est égal chez les personnes originaires du canton de Neuchâtel. Les hommes l'emportent légèrement chez les Confédérés des autres cantons. C'est dans la population étrangère que la différence est la plus grande, avec un écart de onze individus.

Il n'y a, pour l'instant, pas d'explication claire à cette curiosité démographique, qu'on peut observer depuis quatre ans à Lignières. Ni l'administration de la commune, ni l'Office fédéral de la statistique (OFS) n'étaient hier en mesure d'en identifier clairement les raisons.

L'addition des hommes et des femmes permet de constater que la population de Lignières a augmenté de 15 personnes entre 2008 à 2009. On est passé de 943 à 958 Ligniérois en un an.

Les représentants des églises et communautés protestantes sont clairement majoritaires par rapport aux catholiques romains. Les premiers sont 547 et les seconds 201, et 182 habitants n'avouent aucune appartenance religieuse. Enfin, les étrangers représentent 11% de la population, une proportion évidemment inférieure à celle qu'on observe dans les centres urbains. /ysa