Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Déversoir d'orage à modifier

30 mars 2010, 04:15

Jeudi dernier, lors de la séance du Conseil général du Landeron, toutes les demandes de crédit ont été acceptées à l'exception d'une seule.

La demande de crédit d'étude de 150 000 francs pour la réfection des façades du Centre administratif du Landeron a été renvoyée. «Les élus sont tous conscients que des travaux sont nécessaires. Ils ont simplement demandé au Conseil communal un rapport plus étayé», explique Olivier Perrot, président du Conseil communal et directeur des bâtiments.

En revanche, un crédit de 222 000 francs a été accordé à l'unanimité pour la modification de déversoirs d'orage et l'assainissement de collecteurs d'eaux usées dans les secteurs du Vieux Puits et de Bellerive Ouest.

Ces travaux, qui débuteront dès la fin du délai référendaire, entrent dans le cadre de la suppression de la station d'épuration de Nods et du raccordement du Landeron au syndicat intercommunal d'épuration des eaux du Landeron, de Lignières et de la Neuveville (SIEL).

La dernière demande de crédit a été acceptée à 23 voix contre quatre. Elle concerne la dépense de 44 500 francs pour l'assainissement du bâtiment de l'école enfantine du Trèfle à 4, victime d'infiltrations d'eau. «A force d'investigations, c'est une entreprise spécialisée dans les dégâts liés à l'humidité qui a trouvé d'où venait le problème. Cela explique aussi le fait qu'aucun travaux n'ont été entrepris auparavant», explique Michel Hinkel, secrétaire communal.

Acceptée à vingt-trois voix contre quatre, cette demande vise principalement à poser un drainage autour du bâtiment et à entreprendre des travaux de maçonnerie. Ils commenceront durant les vacances scolaires de l'été 2010. /mma

Votre publicité ici avec IMPACT_medias