Réservé aux abonnés

Lesbos: un Neuchâtelois a piloté l’aide suisse d’urgence

Grâce à une équipe du Corps suisse d’aide humanitaire, des milliers de réfugiés ont de nouveau accès à de l’eau potable sur l’île de Lesbos. Elle était pilotée par un Neuchâtelois. De retour de Grèce, il raconte.
02 oct. 2020, 10:22
Jean-Luc Bernasconi avec, à l'arrière plan, des réfugiés se fournissant en eau potable.

«Ma plus grande source de satisfaction? Notre action a été saluée par les autorités grecques et par les autres partenaires actifs dans le camp. Mais le plus gratifiant, dans ce genre de situation, ce sont toujours les remerciements des personnes directement concernées.»

Les personnes en question, ce sont quelques-uns des 9000 réfugiés du camp aménagé en urgence sur l’île de Lesbos, en Grèce, après l’incendie du camp de Moria. Quant à celui qui s’exprime, il a pour nom Jean...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois