Les richesses du Plateau de Diesse

05 janv. 2010, 07:05

Le Plateau de Diesse mérite qu'on s'y intéresse: c'est en tout cas l'avis de la revue «Intervalles» qui, pour son 85e numéro, se penche sur les charmes et la riche histoire d'une région peut-être injustement méconnue.

Histoire et préhistoire, nature et géologie, agriculture et chemins de fer: «Intervalles» s'arrête sur moult facettes de cette contrée parfois ignorée. «Avec cette revue, nous essayons de faire découvrir, à terme, toutes les régions du Jura bernois», indique Alain Perrenoud, responsable de la réalisation de cette publication.

Les férus d'archéologie seront mis au fait de diverses découvertes, tandis que les passionnés de la nature seront instruits sur l'origine de ces étonnants aulnes noirs. Des arbres qui, lit-on, pourraient fort bien «servir de symbole» à une future nouvelle grande commune...

Dans un autre registre, la revue transporte le lecteur dans l'histoire du rail et le projet avorté de la ligne de chemin de fer de 10 km entre La Neuveville et Nods au début du 20e siècle. L'agriculture et les témoignages ne sont pas oubliés: Valérie Thiébaut raconte en effet sa passion pour l'élevage de moutons de la race rare du nez-noir du Valais. «Ils sont assez proches des chèvres par leur caractère et leur façon de pâturer», éclaire-t-elle. Leur laine de qualité fait aussi le bonheur des artisans. /jca

Les richesses du Plateau de Diesse