Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Les jeux vidéo en question

23 nov. 2007, 12:00

«Faut-il avoir peur des jeux vidéo?» Au Centre d'animation et de prévention (CAP), au Landeron, la soirée de jeudi prochain s'articulera autour de ce thème. Adolescents, parents et autres auditeurs seront attendus, à 19h30, par deux intervenants.

Nicolas Akladios a créé Swiss Gamers Network. Une association visant à réunir la plus grande communauté de joueurs en Suisse en organisant notamment des tournois de jeux vidéos. Coralie Magni-Speck est également membre de cette association mais, en sa qualité d'assistante diplômée à l'Institut de psychologie de l'Université de Lausanne, elle porte un regard différent sur cette thématique. «Ensemble, ils aborderont les aspects positifs et négatifs du jeu vidéo en solo ou en réseau», indique Yves Scheidegger, animateur au CAP et modérateur de cette soirée. «La pratique régulière du jeu vidéo permet-elle de développer des compétences particulières?»; «Les jeux de guerres rendent-ils agressifs?»; «Les parents ne devraient-ils pas s'intéresser davantage aux jeux de leurs enfants?»; «Quel milieu ou quelle tranche d'âge sont-ils concernés par une pratique excessive des jeux?»; «A partir de quand peut-on parler d'addiction?» Autant de questions qu'aborderont les intervenants en associant, bien évidemment, les auditeurs au débat et à la réflexion. /flv

Votre publicité ici avec IMPACT_medias