Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Les enfants de l'institution parascolaire de Saint-Aubin pratiquent le zéro déchet et fabriquent leur dentifrice

Avec la participation enthousiaste des enfants, la structure parascolaire La Parenthèse a entamé il y a quatre mois une marche vers le zéro déchet.

02 mai 2018, 15:59
Un vrai plaisir de se brosser les dents avec le dentifrice maison!

Zéro déchet: le concept est à la mode. On en parle toutefois davantage qu’on le pratique, à voir le tonnage de déchets qui continuent d’être produits. A Saint-Aubin-Sauges, commune de La Grande Béroche, la structure d’accueil parascolaire La Parenthèse fait œuvre de pionnier.

Co-responsable de l’institution, Séverine Billaud, a mis en place un concept zéro déchet. Sensible à l’environnement, l’équipe de La Parenthèse a choisi de consommer moins pour vivre mieux. Enfants et parents en redemandent. Le comité d’école a ainsi décidé de soutenir la démarche par une contribution de mille francs sur l’année.

1. Au départ, il y a une pratique appliquée dans la vie privé

«Je ne pourrais pas appliquer le zéro déchet sur mon lieu de travail si je n’avais pas déjà l’habitude de cette démarche chez moi.» Elevée dans une famille «très écolo», Séverine Billaud a toujours eu l’habitude de trier les déchets. Mais elle a...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias