Les commerçants font danser Neuchâtel

La Winter&Fun silent party a fait danser toutes les générations ce samedi à Neuchâtel. Les commerçants du centre-ville ont pris part à l’organisation de la soirée pour la deuxième année consécutive.

22 déc. 2019, 15:30
Il y avait du monde à la Place des Halles.

Photo: Lucas Vuitel

Samedi soir, la fête battait son plein au centre-ville de Neuchâtel. Les casques illuminés de rouge, bleu ou vert étaient nombreux, sur la place des Halles, pour cette sixième édition de la silent party de Noël. Près de 4500 fêtards ont bravé le froid pour se déhancher sur les tubes des années 1980 à 2019 proposés par les DJ de la région.

La Winter&Fun silent party avait été proposée, il y a six ans, à l’initiative de la Ville de Neuchâtel dans le but de donner un nouveau souffle à la vie hivernale de la commune. L’événement est depuis devenu un exemple de collaboration entre les commerçants de la place des Halles et la Ville.

Faire vivre la ville et les commerçants

Le Sud, le Charlot, le Prestige et le Vibe Club ont pleinement intégré l’organisation de la fête l’année dernière et collaborent avec Neuch Events et Terrible Style pour permettre aux fêtards de la région de se réunir à la veille des Fêtes.

«Faire vivre la ville, c’est aussi faire vivre les commerçants» explique Avni Krasniqi, organisateur de la soirée. «Lors des premières éditions, l’organisation n’était pas pensée avec les commerçants de la place et il y a parfois eu des agencements qui pouvaient gêner leur façon de travailler ce qui est un peu contre-productif étant donné l’objectif de l’événement». Ces temps sont cependant aujourd’hui révolus: les Neuchâtelois ont pu profiter de la musique sous les décorations de Noël de la place des Halles tout en se baladant librement d’un établissement à l’autre.

«L’union fait la force»

«On a tous un objectif commun, qui est de faire bouger notre ville», lance Mike Zihler qui se penche par-dessus le bar pour tendre une bière à une serveuse. Le patron du Sud, qui prépare le vin chaud servi lors de l’événement, se réjouit de cette entraide qui caractérise la Winter&Fun silent party: «Comme on dit: l’union fait la force. Quand on organise quelque chose où tout le monde se sent inclus, ça se ressent au niveau de l’ambiance.»

Ce n’est d’ailleurs pas Mentor Kalanderi, le patron du Prestige, qui le contredira: «La place est ouverte, c’est presque gratuit, les gens sont à l’aise. Tout le monde est gagnant.» L’homme, qui a fêté son anniversaire lors de cette édition 2019, espère une multiplication de ce type de coopération: «On serait prêt à s’investir plus et on espère que la Ville nous intégrera de plus en plus souvent dans l’organisation d’événements.»

Bien qu’une douzaine de casques audio aient disparu, la silent party de Noël aura été le point culminant de ce week-end déjà bien chargé pour les commerçants qui ont également ouvert exceptionnellement leurs portes pour ce dernier dimanche avant les fêtes de fin d’année.