L?Entente de La Tène se profile

28 mars 2008, 12:00

La semaine dernière, à l'invitation de l'Entente marinoise, une quinzaine de citoyens de la future commune de La Tène se sont réunis à Wavre. Le but de la séance était de tâter le terrain pour constituer une Entente de La Tène, en vue des élections du 22 juin prochain.

Pour Pascal Vaucher, président de l'Entente marinoise, l'intérêt rencontré est suffisant. Une séance constitutive aura lieu lundi 14 avril, à 20h15 à l'espace Perrier, à Marin-Epagnier. «Nous ne visons pas la majorité», précise Pascal Vaucher. «Nous espérons avoir entre 10 et 15 élus dans le futur Conseil général.» L'entente marinoise compte actuellement 11 conseillers généraux et un conseiller communal, à quasi-égalité avec le Parti socialiste (13 élus) et les libéraux (12).

La nouvelle formation sera un peu un copié collé de l'actuelle Entente marinoise, qui existe depuis un quart de siècle. Ses membres veulent juste défendre les intérêts de la commune et ceux de la population, loin de tout esprit partisan. «Nous pouvons parfois jouer les arbitres entre la gauche et la droite», estime Pascal Vaucher. Et faire aboutir certaines propositions concrètes: cela a été le cas avec la fondation des Indiennes ou avec la Maison des jeunes, rappelle Pascal Vaucher.

Pour la future commune, qui commencera sa vie le 1er janvier prochain, ce ne sont pas les dossiers qui manqueront. Des idées fusent déjà, par exemple pour développer l'accueil de la petite enfance. Le contexte cantonal préoccupe aussi les citoyens, soucieux de préserver les prérogatives communales dans le cadre du Réseau urbain neuchâtelois (RUN) et de la Communauté urbaine du littoral (Comul). /lby