Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Le yodel, chant céleste et primitif

Choeurs en ville avait invité la chanteuse Barbara Klossner.

26 mai 2015, 00:01
data_art_9148001.jpg

"Une acrobatie de la voix" : c'est ainsi que Barbara Klossner, l'une des meilleures chanteuses de yodel du monde, décrit son art. Samedi, à l'occasion de la première édition du festival vocal Neuchâtel choeurs en ville, la Bernoise a donné deux ateliers pour initier les curieux à cette manière de chanter. "Je viens d'un village caché dans les montagnes, mais je me sens chez moi partout dans le monde" , lance en guise d'introduction l'artiste, qui s'est produite aussi bien en Asie et aux Etats-Unis qu'en l'Europe. Devant elle, une dizaine de participants, pour la plupart chanteurs amateurs éclairés, voire professionnels, de tous les âges.

Avec ses yeux bleus, ses longs cheveux blonds attachés en petites nattes serrées et son costume traditionnel, Barbara Klossner apparaît presque comme un archétype. Pourtant, malgré ses apparences de jeune femme sage, la chanteuse possède un solide tempérament. Et une énergie communicative.

Première leçon, la...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias