Réservé aux abonnés

Le théâtre de Colombier troque le rideau pour le tapis rouge afin d’accueillir la crème de la scène amateure romande

Six spectacles se disputeront trois prix ce week-end.

17 mai 2018, 00:01
DATA_ART_12155156

La saveur franche de la caricature. La douceur d’une relation amoureuse. Ou encore cette incertaine odeur du trouble de l’identité. Six pièces seront jouées ce week-end dans le cadre du prix 2018 de la Fédération suisse des sociétés théâtrales d’amateurs. «Il y en a pour tous les goûts», résume la chaux-de-fonnière Natacha Astuto, membre du jury.

Cette diversité est-elle recherchée? «Non», affirme l’auteure neuchâteloise. «On sélectionne les pièces uniquement en fonction de leur valeur: qualité du jeu, de la mise en scène, de l’éclairage, du texte.» Durant toute une saison, ils sont cinq sbires...