Le satellite Sentinel, lancé jeudi, aura des "yeux" neuchâtelois

Le satellite Sentinel 1A sera lancé demain à Kourou, en Guyane. A son bord, des microcaméras conçues et réalisés à Neuchâtel. Et un module de contrôle développé par une entreprise basée à Gals.
07 août 2015, 13:33
Une image virtuelle du satellite Sentinel 1A dans l'espace.

La première société a pour nom Micro-Cameras & Space Exploration. Installée sur les hauts de Neuchâtel, elle a fourni des microcameras qui vont prendre en photo le déploiement de l'antenne et des panneaux solaires du satellite. Elle compte une dizaine de collaborateurs.

La seconde s'appelle Syderal. Basée à Gals, de l'autre côté de la Thielle, elle emploie une septantaine de personnes, dont une majorité de Neuchâtel. Son module de contrôle assurera le fonctionnement de tous les équipements radars.

Sentinel 1A est une mission gérée par l'Agence spatiale européenne. Ce satellite permettra d'observer les zones polaires et les glaciers, la pollutiion des mers ou encore les zones "endommagées" de la planète pour mieux organiser l'aide en cas de catastrophe.

Davantage d'informations dans L'Express/L'Impartial de demain.