Le président jette l'éponge

01 févr. 2010, 06:51

Président du comité antitags de Neuchâtel, Jean-Jacques de Reynier démissionne: il l'a fait savoir hier à la suite du refus du Conseil communal de collaborer à une campagne destinée à inciter les propriétaires immobiliers à éliminer les tags de leurs façades.

Le comité antitags avait obtenu de l'association neuchâteloise des plâtriers-peintres des conditions préférentielles pour les propriétaires souhaitant faire nettoyer leurs façades. Il a alors souhaité obtenir le soutien officiel de la Ville de Neuchâtel. «Je ne suis pas favorable à la démarche», a répondu Olivier Arni à la demande de Jean-Jacques de Reynier. «Mettre la pression tout azimut est contre-productif. L'impatience dont font preuve certains des membres du comité n'est pas propice à l'établissement d'un travail serein et constructif».

Le président du comité estime s'être «lancé dans cette affaire avec trop de fougue et pas assez de sens politique.». Il remet sa charge de président à Urs Birchmeier mais ne quitte pas le comité. Et, surtout, il garde «toujours l'espoir de voir Neuchâtel débarrassée de ses tags pour 2011, l'année du millénaire». /comm-réd