Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Une nouvelle ligne de bus pour l'Entre-deux-Lacs

03 févr. 2008, 12:00

Au prochain changement d'horaire, du 14 décembre 2008, CarPostal exploitera les trois lignes de bus mises au concours dans la région du Plateau de Diesse et de l'Entre-deux-Lacs. En juin 2007, les cantons de Neuchâtel et Berne ainsi que la Confédération avaient lancé un appel d'offre pour leur exploitation. CarPostal continuera d'exploiter les lignes Saint-Blaise - Enges - Lignières et La Neuveville - Le Landeron - Plateau de Diesse. Les horaires de ces lignes seront conservés, avec toutefois quelques améliorations de correspondances à la gare de Saint-Blaise CFF sur les trains de la ligne régionale Bienne - Neuchâtel.

Une nouvelle ligne entre La Neuveville et Marin sera introduite, sous réserve de la participation financière des communes. «Il n'est pas sûr que la ligne soit prolongée jusqu'à La Neuveville (réd: depuis Le Landeron)», explique Pascal Vuilleumier, chef de l'Office neuchâtelois des transports. «Il semblerait qu'il n'y ait pas trop d'intérêt des Neuvevillois. Ils sont plutôt tournés vers Bienne.»

La nouvelle ligne entre Marin et Le Landeron comprendra neuf paires de courses du lundi au vendredi avec de bonnes correspondances à Marin avec la ligne S5 Berne - Neuchâtel pour le trafic pendulaire. «Le plus important, c'est cette ligne de l'Entre-deux-Lacs qui permet de se relier au RER direction Berne. De plus en plus de personnes de la région y travaillent», estime Pascal Vuilleumier. La ligne sera à l'essai pendant trois ans, financée pour moitié par le canton et pour moitié par les communes concernées. Elle permettra aussi de relier les localités de Thielle et de Wavre pas encore desservies par les transports publics. «C'était un no man's land à Thielle-Wavre!», lance le responsable cantonal des transports.

En plus d'une légère amélioration de l'horaire, l'offre CarPostal retenue améliore globalement la qualité avec, par exemple, un meilleur système d'information à la clientèle et une gestion des perturbations renforcée. Les coûts pour les cantons et la Confédération, ainsi que pour la communauté scolaire du Plateau de Diesse en tant que commanditaire des courses d'écoliers, ont pu être légèrement diminués grâce à l'appel d'offre. / bwe

Votre publicité ici avec IMPACT_medias